Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Karim Wade and Co sont’ ils plus importants que l’ancien président français Nikolas Sarkozy ?

Posté par: Aminata Ndiaye| Vendredi 23 novembre, 2012 08:07  | Consulté 3542 fois  |  26 Réactions  |   

En France, sans tambours ni trompettes l’ancien président Sarkozy est en train d’être auditionné sur l’origine du financement de sa campagne de 2007. L’affaire Betancourt est a l’origine de l’audition de l’ancien président qui a été entendu pendant plus de 10 tours d’horloge. Et pourtant, cela n’a pas empêché à la France et aux français de vaquer tranquillement à leurs occupations. Cela ne leurs a pas empêché de travailler et d’œuvrer pour la bonne marche de leur économie. L’affaire est certes suivie mais sans polémique.

Pendant ce temps, ici au Sénégal, le sujet et les principales préoccupations sont orientés vers l’audition, pas de l’ancien président Wade, mais de son fils. Depuis l’annonce de la convocation de Karim Wade par la Crei, les partisans de l’ancien régime, avec l’aide de la presse, nous cassent les oreilles. Qu’est ce que Karim Wade a de si particulier pour ne pas être auditionné sur la gestion de nos affaires ? Il a été super ministre de la terre et même de l’air et a eu à gérer le bien commun des sénégalais. Au même titre que tous ses camarades ministres et autres dignitaires de l’ancien régime, il doit rendre compte de sa gestion. Il n’a aucune raison d’activer sa troupe de défense s’il est sure de n’avoir rien à se reprocher. Il reprendra tranquillement son Jet privé et vaquera tranquillement à ses occupations si la cour le juge irreprochable. Mais en attendant, le Sénégal et les sénégalais doivent penser à autre chose. Le pays a besoin de travailler pour sortir de cette crise, l’économie a besoin d’être relancé et pour cela il faut travailler et faire moins de bruits.

Quant à l’Etat et sa Crei, ils doivent prendre leurs responsabilités et mener jusqu’au bout ces auditions pour que tout argent pris illégalement au contribuable sénégalais lui soit rendu jusqu’au dernier centime. Cependant, il ne doit pas y avoir d’exceptions ni de deux poids deux mesures, la crei doit être la pour TOUS. La crei doit aussi travailler dans la discrétion, l’on n’a pas besoin de tout ce tintamarre et cette campagne médiatique qui l’entoure. Attendons la fin des investigations pour communiquer car c’est seulement le résultat qui nous intéresse.

Le goorgorlou sénégalais a faim, a soif, a les poches vide et il pense vraiment a satisfaire toutes les charges sociales plutôt qu’a passer tout son temps à arbitrer une bataille politico judiciaire opposant des amis d’hier et ennemis d’aujourd’hui.

Une chose est sure, ni Karim Wade, ni tous ceux qui sont convoqués, ne sont pas plus importants que Nikolas Sarkozy qui est en train de s’expliquer sur ses avoirs et l’origine du financement de sa campagne, sans que les français n’en fassent toute une histoire. Nul n’est au dessus de la loi, même pas Karim Wade


 L'auteur  Aminata Ndiaye
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés:
Commentaires: (26)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Anonyme on November 23, 2012 (09:15 AM) 0 FansN°:1
Je croyais que le NTS était né, mais il y a du chemin à faire! Comment, aujourd'hui au Sénégal, des gens se donnent-ils tant de peine pour soutenir des politiques qui n'en valent pas la peine?

Les heures perdues à attendre la sortie du "Super Ministre" sont perdues à tout jamais, et pourtant elles auraient pu servir par exemple à aider les enfant sur leur cours, ...
Xeme on November 23, 2012 (09:29 AM)0 FansN°: 465587
Tout cela ne vous a-t-il pas fait oublier que la baisse des prix à effet immédiat n'est toujours pas effective, 6 mois après ?
N'avez-vous pas oublié que vous avez un ministre de la culture français et un ministre du tourisme analphabète ?
N'avez-vous pas oublié que vous êtes dirigés par un président riche de 8 milliards en 4 ans et un PM blanchisseur d'argent sale ?
N'avez-vous pas oublié que le frère du président, journaliste de son état, devient le prospecteur de pétrole patenté du Sénégal ?
N'avez-vous pas oublié que les copines de la première dame sont transportées pour tourisme dans l'avion présidentiel ?
N'avez-vous pas oublier que le directeur du Port a gagné le marché de fourniture d'intrants agricole du Sénégal, pour les besoins de rupture ?
N'avez-vous pas oublié que la griotte de la première dame est nommée député pour service rendu à la famille de la première dame ?
N'avez-vous pas oublié qu'un criminel qui a avoué est nommé député ? Que pour vous endormir on a annoncé dépoussiérer le dossier ?
N'avez-vous pas oublié que depuis Mars on vous a remis la corde de la France au cou ?

Alors ? Le tintamarre na-t-il pas servi à quelque chose ?
Anonyme on November 23, 2012 (15:31 PM)0 FansN°: 466027
C'est tres simple, les europeens sont plus raisonnables. L'africain resonne comme une bete la plupart du temps. Une persoone qui a ete nomme ministre, il doit rendre contre au population des projects qu'elle a effectue. Ces personnes nommees ministres pouvaient bien refuser leure nommination. Elles ne l'ont pas fait donc il faudra rendre compte aux senegalais. Tout le monde depuis 2000, doit rendre des comptes. Pour le moment il y a que Macky qui a la grace du peuple, a condition qu'apres son depart, il sera auditer comme les autres. C'est ca qui est raisonnable, sinon, d'ici 100 ans ce senegal sera le meme. Aucun changement n'atteindra aucun peuple sans que ce peuple change.
Il faut se battre pour la rupture totale.
Un point c'est tout.
Un NTS.
Citoyen on November 23, 2012 (09:17 AM) 0 FansN°:2
D'accord avec vous il faut qu'on apprend à se comporter comme de vrai patriote, de respecter nos institutions de ne pas les politiser. Nos hommes politiques ont tué toutes nos valeurs républicaines.
Dakaractu on November 23, 2012 (10:08 AM)0 FansN°: 465633
Les enfants d'Oumar Sarr pistés, sa fille qu'il a eu avec Mimi Touré, epargnée.

Au vu des révélations qui nous ont été faites, on peut, d'ores et déjà, affirmer que le coordonnateur national du Parti démocratique sénégalais (Pds) sera la prochaine personnalité à être auditionnée dans le cadre de la traque des présumés biens mal acquis. En effet, on nous apprend que les limiers ont commencé à fouiller les biens de l'ancien ministre de l'Urbanisme, sous Wade. De ses enfants nés d'une autre union, les recherches s'accroîtrent à vitesse grand V. Mais ce qui intrigue certains, reste sans nul doute le déni des enquêteurs sur la fille qu'Oumar Sarr a eu de son précédent mariage avec l'actuelle ministre de la Justice, en l'occurrence, Aminata Touré. Il y a de cela quelques mois, dans un entretien qu'elle avait accordé à "Jeune Afrique", Mimi, comme on la surnomme, avait fait savoir que ce n'était pas de gaité de coeur qu'elle voyait son ex-époux défiler devant les enquêteurs. Mais, elle avait également déclaré qu'elle faisait passer les intérêts du Sénégal avant ses histoires sentimentales.
Blogueur on November 23, 2012 (09:43 AM) 0 FansN°:3
On est dans un processus de création d'un regroupement des blogueur du Sénégal. Si vous êtes intéressés écrivez nous : blakman74@hotmail.fr
Xeme on November 23, 2012 (21:06 PM)0 FansN°: 466459
VOICI LE DECRET CREANT L’ANOCI SIGNE PAR ABDOULAYE WADE ET MACKY SALL
DECRET n° 2004-678 du 7 juin 2004
DECRET n° 2004-678 du 7 juin 2004 portant création de l’Agence nationale de l’Organisation de la Conférence islamique. LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, Vu la Constitution, notamment en ses articles 43 et 76 ;Vu le décret n° 2004-564 du 26 avril 2004 portant répartition des services de l’Etat et du contrôle des établissements publics, des sociétés nationales et des sociétés à participation publique entre la Présidence de la République, la Primature et les ministères, DECRETE
Article premier. - Il est créé une structure administrative, placée sous l’autorité du Président de la République, dénommée « Agence nationale de l’Organisation de la Conférence islamique » ou, plus brièvement, « Agence de l’OCI ;
Art. 2. - L’objet de l’Agence de l’OCI est :- d’assurer, pour le compte de l’Etat, les fonctions de maître d’ouvrage délégué et d’agence d’exécution pour la création de la Cité de l’OCI .- d’élaborer, en liaison avec les différents partenaires du projet, les plans de conception, de réalisation et d’aménagement de la Cité de l’OCI ;- de veiller à la comptabilité du projet de Cité de l’OCI avec les autres projets d’infrastructures et d’aménagement du territoire ;- d’organiser la tenue au Sénégal de la réunion de l’OCI ;- de réunir les financements nécessaires à la réalisation de la Cité de l’OCI et à la tenue de la réunion de l’OCI ;- de préparer et de coordonner le déroulement de la réunion de l’OCI.L’Agence exerce ses missions en liaison avec le Ministre d’Etat, Ministre des Affaires étrangères, le Ministre de l’Urbanisme et de l’Aménagement du Territoire, le Ministre du Patrimoine bâti, de l’Habitat et de la Construction et tous les autres ministres impliqués. L’Agence peut disposer, en tant que de besoin, de l’ensemble des services de l’Etat pour l’accomplissement de ses missions.
Art. 3. - Les organes de l’Agence de l’OCI sont :- le Directeur exécutif ;- le Conseil de Surveillance.
Art. 4. -L’Agence de l’OCI est administrée par un Directeur exécutif. Le Secrétaire général de la Présidence de la République fait fonction de Directeur exécutif. Le Directeur exécutif est chargé de la gestion de l’Agence. Il prépare les travaux du Conseil de Surveillance et il met en œuvre les orientations arrêtées par ce Conseil. Le Directeur exécutif a autorité sur l’ensemble des services de l’Agence. Il rend compte au Chef de l’Etat des conditions d’exécution et d’avancement arrêtées par ce Conseil. Le Directeur exécutif prend toute décision utile à la bonne marche de l’Agence. Il prépare et exécute le budget de l’Agence dans les conditions fixées à l’article 8. Il est responsable de la passation des marchés de l’Agence. Il établit un rapport annuel d’activité qu’il soumet à l’approbation du Conseil de Surveillance. Il arrête les états financiers de l’Agence.
Art. 5. - Le Conseil de Surveillance est chargé de :- définir les orientations stratégiques de l’Agence ;- s’assurer de la bonne exécution des missions de l’Agence ;- approuver le budget annuel de l’Agence ;- approuver l’organisation administrative de l’Agence ;- approuver les états financiers arrêtés par le Directeur exécutif, au plus tard dans les six mois qui suivent la clôture de l’exercice ;- adopter le rapport annuel d’activité de l’Agence préparé par le Directeur exécutif.
Art. 6. -Le conseil de Surveillance est présidé par une personnalité nommée par décret qui a le titre de Président de l’agence de l’OCI. Le Conseil de Surveillance se réunit au moins une fois par trimestre et toutes les fois que son Président le juge utile. Il est convoqué par son Président qui fixe l’ordre du jour de la réunion. Le Directeur exécutif de l’Agence assiste au Conseil de Surveillance avec voix consultative. Il assure le secrétariat du Conseil. Les fonctions de membres du Conseil de Surveillance sont gratuites.
Le Conseil de Surveillance peut décider de faire appel à des experts et à des autorités susceptibles de l’assister dans l’exercice de ses missions. Les autorités et les experts participent aux réunions du Conseil avec voix consultative. La liste des membres du Conseil de Surveillance est établie par arrêté du Président de la République.
Art. 7. - L’Agence peut bénéficier du concours d’agents publics détachés auprès d’elle. Elle peut également recruter, dans la limite de ses disponibilités budgétaires, des personnels régis par les règles du droit du travail. Le Directeur exécutif a alors la qualité d’employeur au sens du Code du Travail.
Art. 8. - L’Agence est dotée d’un budget qui retrace ses recettes et ses dépenses. Les recettes de l’Agence sont constituées par :- une dotation budgétaire annuelle allouée par l’Etat ;- des fonds mis à sa disposition par des partenaires, membres de l’Organisation de la Conférence islamique ou de ses institutions ;- des dons et legs ;- le produit du placement des fonds disponibles. Les ressources de l’Agence sont entièrement et exclusivement utilisées pour l’exécution de sa mission. Le budget de l’Agence est préparé et exécuté par son Directeur exécutif. Le Chef du Service de l’Administration générale et de l’Equipement de la Présidence de la République fait fonction de comptable de l’Agence.
Art. 9. - La comptabilité de l’Agence est tenue suivant les règles de la comptabilité publique. L’Agence est soumise au contrôle des organes de contrôle de l’Etat
.Art. 10. - Il est mis fin aux missions de l’Agence dans l’année qui suit la tenue de la réunion de l’OCI
.Art. 11. - Le décret n° 2004-80 du 23 janvier 2004 portant création de l’Agence nationale pour la Réalisation de la Cité de l’Organisation de la Conférence islamique est abrogé.
Art. 12. - Le Premier Ministre est chargé de l’exécution du présent décret qui sera publié au Journal officiel.
Fait à Dakar, le 7 juin 2004
Par le Président de la République : Abdoulaye WADE. Le Premier Ministre, Macky SALL.
Anonyme on November 23, 2012 (10:19 AM) 0 FansN°:4
mais bon, pourquoi vouloir comparaître le Sénégal à la france. Pourquoi accepter la convocation d'un ministre sénégalais parce que en France leur ancien président est confronté à la justice. Pourquoi avez vous cette faiblesse de l'homme blanc. Pourquoi justifiez tous vos actes en regardant ce qui se passe chez les blancs. Vous ferez mieux d'utiliser d'autres arguments pour justifier la convocation de Karim qu'essayer de l'expliquer par une situation en france. cher noir croyez en vous même. salam
Atoutou on November 23, 2012 (10:29 AM) 0 FansN°:5
de mon point de vue l'auteur a raison en plus il resonne bien les liberaux nous fatigue ils veulent juste se faire passer pour des victimes
TONIA on November 23, 2012 (11:18 AM)0 FansN°: 465713
ATOU,CET AUTEUR N'A RIEN COMPRIS.Il s'agit dans ce problème d'une justice juste comme en FRANCE,où il n'y apas chasse aux sorcières.La tête de Karim n'est pas importante pour le SENEGALAIS.C'est l'égalité des citoyens devant la loi qui est l'important.Le bien du peuple est pour le peuple .Quiconque y touche doit le rendre quelque soit sont appartenance politique et sa position dans l'appareil d'ETAT.c'est ce réclame le SENEGALAIS qui ne pardonnera à personne aujourd'hui,demain,dans 10 ans et plus.Le SENEGAL NE LAISSERA PAS BERNE ET PILLE
Anonyme on November 23, 2012 (13:04 PM) 0 FansN°:6
DACORD AVEC VOUS mais les apéristes doivent la fermer et laisser la justice faire son travail.
Sadaga Diop on November 23, 2012 (13:46 PM) 0 FansN°:7
Les enquêteurs aurait, nous informe-t-on fait attendre monsieur Karim Wade de 10h30 à 17 heures trente avant de commencer à l'entendre ! Si l'info est avérée, ce serait scandaleux, et on aurait raison de dire que le Sénégal trompe son monde en faisant croire que nous étions en pays de droit , or cette humiliation inutile ne serait possible dans aucun pays de droit qui respecte ses citoyens . Vous imaginez ce qu'à pi être le zèle des Gendarmes, leurs moqueries de jeunes bidasses qui s'amuseraient à l'arrivée d'autres jeunes fraîchement recrutés ? Ne laissons pas mener notre pays à la dérive dès lors qu'aucune voie étrangère ne s'en mêle pour nous ramener à la mesure! Si l'audition du Juge N'aw apporte des indices graves ou t concordantes rendant vraisembalbles des faits qui démontreraient que monsieur Karim Wade s'est enrichi de manière illicite, il pourrait être mis en examen, mais, tout le monde doit savoir qu'il pourrait tout autant être totalement "blanchi" au cas ou rien de compremettant n'a été trouvé. Cette presse qui donne l'impression, d'être à la place des juges ou des enquêteurs devraient faire attention de ne pas donner le sentiment aux populations qui suivent ce feuilleton judiciaires sans en maîtricer les tenants et aboutissants que tout était clair et qu'il ne resterait qu'à attendre monsieur Karim Wade dans une chambre numérotée de la Prison de REUBEUS, or, compte tenu de la légalité des fonds qu'Abdoulaye Wade...
Tialki on November 23, 2012 (14:35 PM) 0 FansN°:8
Nul n'est au dessus des lois encore moins Karim Wade qui a répondu à toutes les convocations de l'autorité judiciaire. Maintenant, ce qu'il faudrait dénoncer, c'est l'activisme de certains journalistes et de l'APR qui veulent que Karim soit coupable condamné avant le terme des enquêtes et cela est immoral.Laissons ceux qui sont chargés de cette affaire faire leur travail .
Le parallèle fait avec la France est mal placé car tout le monde sait que la France est un pays de droit et que le droit de tout un chacun est respecté.
Anonyme on November 23, 2012 (15:55 PM) 0 FansN°:9
Les apristes ne sont pas les plus sérieux des Sénégalais dans la franchise. Attends se ne sont pas des étrangers ils vivaient avec nous comme nous et ils se croient et montre Dieu qu'ils sont plus juste du pays mais le tout puissant ne dort
Anonyme on November 23, 2012 (16:26 PM)0 FansN°: 466130
JUSTE QUELQUES OBSERVATIONS:
Pour nous, Karim W est bien plus important que Sarko. Pour les français, c'est bien sur l'inverse. Donc rien de comparable. La Justice française n'a pas été actionnée de façon sélective par Taubira sur ce dossier. Sarko n'est pas devant le juge pour enrichissement illicite contrairement à l'amalgamme que vous faite en parlant d'explications sur ses avoirs. C'est de l'intox! Si vous voulez absolument tirer des ressemblances dans l'actualité judiciaire en France et au Sénégal, vous devriez plutot fustiger le comportement de Macky Sall.En effet, au moment ou Sarko répond du financement de sa campagne en 2007, on parle chez des milliards de sa fortune subite et des milliards qu'il a reçu d'un emigré pour sa campagne électorale. Voila les pts de comparaison qui jaillissent de l'actualité.
NTS on November 23, 2012 (16:26 PM) 0 FansN°:10
Pour nous, Karim W est bien plus important que Sarko. Pour les français, c'est bien sur l'inverse. Donc rien de comparable. La Justice française n'a pas été actionnée de façon sélective par Taubira sur ce dossier. Sarko n'est pas devant le juge pour enrichissement illicite contrairement à l'amalgamme que vous faite en parlant d'explications sur ses avoirs. C'est de l'intox! Si vous voulez absolument tirer des ressemblances dans l'actualité judiciaire en France et au Sénégal, vous devriez plutot fustiger le comportement de Macky Sall.En effet, au moment ou Sarko répond du financement de sa campagne en 2007, on parle chez des milliards de sa fortune subite et des milliards qu'il a reçu d'un emigré pour sa campagne électorale. Voila les pts de comparaison qui jaillissent de l'actualité.
Wanted on November 23, 2012 (22:27 PM) 0 FansN°:11
comparaison nulle,il faut dire aussi qu'en france le president ne se prononce pas sur ces choses,ni ses ministres,ni les membres de son parti,vous faites une comparaison de merde- shut up
Anonyme on November 23, 2012 (22:51 PM) 0 FansN°:12
Pourquoi voulez vous toujours faire des comparaisons par rapport à ce qui se passe à l'occident alors que pour le cas présent les choses ne sont meme pas comparables car pour Sarkozi , on l'accuse d'avoir financé illégalement sa campagne alors qu'ici il s'agit de mettre la lumière sur des milliards appartenant aux sénégalais et dont on ne sait comment ils ont été dépensé. Quand on a rien d'interressant à dire on se tait, au lieu de donner des leçons à la noix de coco
NTS on November 24, 2012 (02:04 AM) 0 FansN°:13
Tu as bien raison, les choses ne sont meme pas comparables. Par contre on peut juste relever que Sarko est devant un simple juge pour s'expliquer sur un présumé financement illégal de sa campagne de 2007 alors que chez nous, Macky a volé des Milliards pour financer la sienne en faisant courrir la rumeur que son bailleur est un émigré qui a fait fortune dans le kéthiakh!!! En plus, il prend en otage ses anciens freres de parti, plus par rancune et par calcul politicien. Depuis bientot 1 ans, les anciens du regime de Wade qui n'ont pas fait allégeance à Macky sont harcelés par la Gendramerie, la Police et la Justice pour enrichissement illicite. Pourtant lui, Macky, a passé moins de temps avec Wade mais en est sorti bcp plus riche que tous. Et meme aprés avoir dilapidé des milliards en campagne, il lui en reste encore.
MBAYE DIOUF on November 24, 2012 (12:54 PM) 0 FansN°:14
commentaire enleve par seneweb
Djib on November 24, 2012 (14:14 PM) 0 FansN°:15
Je vis a l'etranger.
Il n'ya rien a ajouter a ce que Aminata a dit.Si ces gents ont abuse de leurs pouvoirs pour s'enrichir ils nous ont vole a tous, sans exception.
Que feriez vous si vous trouvez un voleur entrain de vider votre coffre?
KAY on November 24, 2012 (14:53 PM) 0 FansN°:16
frére du pds prenons les armes et affrontons ce regime com dans tous les pays ou les les droits de lhom sont baffoués la presse manipulé
KAY on November 24, 2012 (14:56 PM) 0 FansN°:17
frére du pds prenons les armes et affrontons ce regime com dans tous les pays ou la liberté de lhom est baffouée la presse manipulé
Sadaga Diop on November 24, 2012 (15:02 PM) 0 FansN°:18
L'échec de tout ce charivari de l'audition de Karim qui n'est motivé que par la volonté affirmée, programmée pour éviter que les Sénégalais qui ont une bonne image de ce monsieur l'aident à accéder au pouvoir face à Macky Sall et ses coalisés dès la prochaine Présidentielle. Face à la probabilité très forte que rien d'irrégulier ne lui sera reproché après l'ultime audition du 06 décembre, il ne leur reste plus qu'à véhiculer la rumeur que Karim Wade aurait « chialé » comme un enfant ! Qui connaît Abdoulaye Wade, sait qu'il ne peut avoir un enfant, digne fils de son père qui se mettrait à pleurer comme une fontaine face à l'adversité, jamais ! Ce serait très drôle que quelqu'un qui est persuadé d'avoir le talent, l'envergure et l'intelligence pour être à la tête de notre peuple si vaillant, si noble pleure devant de simple humains qui posent des questions, quelle que soit leur méchanceté inutile ! Non, Karim Wade leur a tenu tête, avec intelligence et sérénité, en répondant à toutes les questions qui lui ont été posées. Au contraire, ce sont les Gendarmes qui étaient exténués au bout de 8 heures d'audition, mais des mercenaires de la plume, grassement rémunérés par un patron de presse devenu « Minestrone » de la République voudraient mettre dans la tête des Sénégalais qu'il serait « mauviette »" qui pleure dès qu'il est en difficulté, donc, incapable de diriger le Sénégal! Ces gens ont une peur bleu de...
Daganonyme on November 24, 2012 (17:04 PM) 0 FansN°:19
que les voleurs franco senegalais occupent rebeuss tres trop ils ne pensent meme pas a leur tombe on leur posera des quesions sur cet argent et il y aura pa " Allah pardonne moi j avais pris de l argent de la caisse di senegal je me repens " non il sera trop tard tu diras la verite admettra que tu as vole par force donc mieux aut l admettre desmaintenant et rendre l argent comme a lau dela ce sera leger pour toi mais non tu oublies ce jour a cause de l argent le voleur rendre compte a Allah piece par piece que Dieu nous eloigne d un tel peche meme si tu as un salaiire tu rendras compte a
Allah donc cesser de supporter des voleurs craigner Allah ne cacher pas la verite a cause de quelqu un Allah doit etre craint.. mais aucun homme ne merite d etre supporte par des mensonges honte aux voleurs et a leurs supporters qui supporte un voleur est aussi un voleur Mounkar er Nakir attend dans les cimetieres
vo
vo

Ajouter un commentaire

 
 
Aminata Ndiaye
Blog crée le 02/03/2012 Visité 205523 fois 47 Articles 1002 Commentaires 24 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires